Me promenant
sur le quai
de Berkeley
je vis un enfant,
un gosse de cinq ans,
qui frappait du talon
un tout jeune poisson.
C’était un requin
luisant, blanc et fin,
futur monstre marin.
Le requin frétillait,
sa queue s’agitait,
il agonisait.
Et le gosse riait.
Les gens alentout
s’amusaient à leur tout.
“Pourquoi fais-tu celà? »
je haussai la voix.
« C’est drôle, » dit le gueux.
Il poursuivit son jeu
Je détournai les yeux.

S’il vivait, le requin,
devinez qui des deux,
de lui ou du gamin,
serait plus dangereux?
 
Natasha Borovsky

Print Friendly